marche nordique et santé

 

- MARCHE NORDIQUE ET SANTE -

 Les avantages et bienfaits spécifiques

Accessible à tous, moins traumatisante que le jogging, la marche nordique est un sport complet qui permet d’entretenir etd’améliorer sa condition physique puisqu’elle :

 - s'adresse à toutes personnes désirant s’initier ou reprendre une activité physique.

 - se pratique toute l'année.

 - fait travailler les jambes, les bras, les épaules, les pectoraux, les fessiers, les abdominaux et muscle aussi le dos.

 - Grâce aux appuis sur les bâtons, les contraintes sur certaines articulations peuvent être diminuées (genoux, dos….).

Les bienfaits sont :

 - Tonifie le corps, en mobilisant toutes les parties du corps de manière douce et progressive.

 - Maintient et rééquilibre la colonne vertébrale grâce aux bâtons qui, par les actions d’appuis et de poussées, permettentde décharger (20 %) les articulations des vertèbres, des hanches, genoux et chevilles pendant l’activité.

 - Facilite la respiration et l’oxygénation de l’organisme (60 % de mieux qu’une marche classique)et améliore l’endurance, par la posture et le grandissement du corps. La cage thoracique est mieux ouverte.

 - Travail la coordination, la synchronisation et la concentration avec 4 appuis à gérer par le cerveau.

 - Libère des tensionsmusculaires des épaules et de la nuque et renforce le haut du corps.

 - Aide à l’amincissement en augmentant la dépense énergétique, jusqu'à 40 % par rapport à la marche traditionnelle (perte de 400 calories / heure, contre 280 en marche classique).

Les contre-indications :

- Anatomiques : lombalgies, genoux et chevilles douloureux, arthrose cervicale,

- Cardiaques : faiblesse cardiaque ignorée (souffle au coeur, …)

- Diverses : résistance au froid, à l'humidité, surestimation de ses moyens

Les publics

La marche nordique s’adresse à tout public, quel que soit l’âge ou la condition physique : des ados aux retraités en passantpar les sportifs confirmés, cette pratique est ouverte à tous, ce qui fait d’elle une discipline très conviviale et familiale. Aventure pédestre ou optimisation de la condition physique, été comme hiver, sur tous types de chemins pour les :

  • Sédentaires ou personnes souhaitant reprendre une activité: amener progressivement à une pratique adaptée et régulière pour ces publics potentiels.

  • Personnes en surcharge pondérale: les amener progressivement à une activité accessible et d’endurance.

  • Les bâtons permettent d’alléger le poids du corps et aide à se propulser.

  • Personnes stressées: agit sur les trapèzes qui détendent la personne et pratique reposante.

  • Sportifs occasionnels: maintien ou améliore la condition physique.

  • Sportifs confirmés: moins traumatisant, micro blessure, travaille du foncier

  • convalescents: idéal pour reprendre le sport en douceur et garder le moral. Activité moins traumatisante, rééducation(remuscle les différentes  parties du corps).

  • Personnes déficientes: tension artérielle, mauvaise circulation du sang. Le fait d’ouvrir et fermé les mains diminue la tension artérielle et améliore la fluidité sanguine.

Les conseils du Docteur Cymes :

"la marche nordique, ça peut rapporter gros"

Le truculent médecin de France Télévisions, animateur chouchou des Français, nous a autorisés à vous livrer,

tout l'été, des extraits de son dernier ouvrage, « Vivez mieux et plus longtemps »*. Des conseils santé accessibles

et bénéfiques. « Pour faire simple, la marche nordique, c'est un peu comme le ski de fond mais sans les skis,

sans la neige, sans le forfait hebdomadaire et sans la tartiflette... », ironise l'animateur et médecin Michel Cymes.

« En gros, il reste les bâtons, dont on s'aide pour marcher.On n'a pas connu de sport aussi plaisant à apprendre

depuis l'invention de la pétanque. Pendant la marche, vous accentuez le mouvement naturel des bras tout en

propulsant votre corps vers l'avant à l'aide des deux bâtons. » Michel Cymes détaille ensuite lesbienfaits de la

marche nordique : « C'est un sport qu'on peut pratiquer à tout âge, quelle que soit sa condition physique, seul

ou à plusieurs. Il est idéal pour celles et ceux qui ne se revendiquent pas sportifs mais pourraient se laisser tenter

par l'idée de faire un peu d'exercice... » Et pour cause ! « Le mouvement sollicite les musclesde façon harmonieuse :

les bras, les pectoraux, les épaules et le cou travaillent aussi, ce qui soulage les jambes et les fesses. Le corps s'en

trouve tonifié, vous respirez mieux. » Le docteur farceur termine sa pub pour la marche nordique par une pirouette :

« En résumé, la marche nordique, c'est facile, c'est pas cher et ça peut rapporter gros côté santé. Pas cher ?

Jugez plutôt : il vous suffit de vous équiper d'une paire de bâtons (quelques dizaines d'euros) qui se chargeront

d'encaisser les vibrations à votre place".

   

La Marche-Nordique lutte contre l'Ostéoporose

                                                    

Quand on parle d'ostéoporose, on pense immédiatement aux femmes et à la ménopause. Il faut savoir que les hommes peuvent être touchés par cette maladie.
Un homme sur cinq souffre d'ostéoporose. Mais chez les femmes, une sur trois est concernée. La maladie ne pourra être évitée mais elle peut être ralentie en pratiquant régulièrement la Marche Nordique (Nordic Walking)
Le Comité pour la santé des os en Allemagne recommande aux patients souffrant d'ostéoporose de faire de la marche nordique afin de tonifier leurs muscles et stimuler la formation osseuse...

Parce que les os ont besoin d'être soumis à des vibrations pour se fortifier. Le "planter des bâtons" dans le sol assure l'optimum de vibrations sans agresser les articulations.

Le rôle du sport 

Les scientifiques ont découvert que le travail musculaire stimule la formation osseuse. Cela est dû aux ostéocytes présentes dans nos os. Ces cellules reçoivent un signal du muscle et transmettent ensuite ce message aux cellules qui produisent du tissu osseux.

Le Comité pour la santé recommande aux patients souffrant d’ostéoporose de faire de la marche nordique afin de tonifier leurs muscles. La marche nordique – lorsqu’on la pratique avec la bonne technique – se traduit par des mouvements très doux et très fluides. Elle peut s’avérer très efficace pour les patients atteints d’ostéoporose.

Ce sport repose sur 4 notions principales

  1. Il faut se tenir bien droit. Cela permet de tonifier les muscles de soutien.
  2. Il faut allonger les bras et faire travailler tous les muscles du corps - essentiel pour limiter les risques d’ostéoporose.
  3. Les bâtons ne doivent jamais dépasser l’horizontale afin de protéger le dos.
  4. La marche nordique fait travailler le pied de manière active.

Cette technique constitue un entraînement efficace en exerçant des mouvements de pression et de traction sur les os.

                                                                             

Potentiel thérapeutique


Bien qu’elle soit destinée au grand public, cette activité présente un potentiel intéressant dans un contexte thérapeutique. L’utilisation de bâtons permet d’améliorer la mobilité et la sécurité chez plusieurs clientèles symptomatiques. Que ce soit pour des problèmes d’équilibre ou de coordination associés à un traumatisme crânien cérébral, pour sécuriser des personnes souffrant de difficultés orthopédiques de la ceinture pelvienne, du genou ou de la cheville, ou simplement d’augmenter l’intensité lors du développement de l’aptitude aérobie, il est possible d’utiliser la marche nordique. De plus, il n’y a pas d’intensité minimale, contrairement au jogging ou la course. Dès qu’une personne peut marcher, elle peut utiliser les bâtons et augmenter l’intensité de sa période d’aérobie selon sa capacité.
Finalement, l’intégration de cette activité permet de normaliser la situation d’une personne à mobilité réduite. Les bâtons de marche nordique ne ressemblent pas à une canne, des béquilles ou à un déambulateur, même s’ils peuvent remplir une fonction semblable. Les difficultés de la personne seront moins apparentes et elle pourra retrouver le plaisir de bouger.

 Les avantages et bienfaits spécifiques

Accessible à tous, moins traumatisante que le jogging, la marche nordique est un sport complet qui permet d’entretenir et d’améliorer sa condition physique puisqu’elle :

 - s'adresse à toutes personnes désirant s’initier ou reprendre une activité physique.

 - se pratique toute l'année.

 - fait travailler les jambes, les bras, les épaules, les pectoraux, les fessiers, les abdominaux et muscle aussi le dos.

 - Grâce aux appuis sur les bâtons, les contraintes sur certaines articulations peuvent être diminuées (genoux, dos…).

Les bienfaits sont :

 - Tonifie le corps, en mobilisant toutes les parties du corps de manière douce et progressive.

 - Maintient et rééquilibre la colonne vertébrale grâce aux bâtons qui, par les actions d’appuis et de poussées, permettent de décharger (20 %) les articulations des vertèbres, des hanches, genoux et chevilles pendant l’activité.

 - Facilite la respiration et l’oxygénation de l’organisme (60 % de mieux qu’une marche classique) et améliore l’endurance, par la posture et le grandissement du corps. La cage thoracique est mieux ouverte.

 - Travail la coordination, la synchronisation et la concentration avec 4 appuis à gérer par le cerveau.

 - Libère des tensions musculaires des épaules et de la nuque et renforce le haut du corps.

 - Aide à l’amincissement en augmentant la dépense énergétique, jusqu'à 40 % par rapport à la marche traditionnelle (perte de 400 calories / heure, contre 280 en marche classique).

Les contre-indications :

- Anatomiques : lombalgies, genoux et chevilles douloureux, arthrose cervicale,

- Cardiaques : faiblesse cardiaque ignorée (souffle au cœur, …)

- Diverses : résistance au froid, à l'humidité, surestimation de ses moyens

Les publics

La marche nordique s’adresse à tout public, quel que soit l’âge ou la condition physique : des ados aux retraités en passant par les sportifs confirmés, cette pratique est ouverte à tous, ce qui fait d’elle une discipline très conviviale et familiale. Aventure pédestre ou optimisation de la condition physique, été comme hiver, sur tous types de chemins pour les :

  • Sédentaires ou personnes souhaitant reprendre une activité : amener progressivement à une pratique adaptée et régulière pour ces publics potentiels.
  • Personnes en surcharge pondérale : les amener progressivement à une activité accessible et d’endurance.
  • Les bâtons permettent d’alléger le poids du corps et aide à se propulser.
  • Personnes stressées : agit sur les trapèzes qui détendent la personne et pratique reposante.
  • Sportifs occasionnels : maintien ou améliore la condition physique.
  • Sportifs confirmés : moins traumatisant, micro blessure, travaille du foncier
  • Convalescents : idéal pour reprendre le sport en douceur et garder le moral. Activité moins traumatisante, rééducation (remuscle les différentes parties du corps).
  • Personnes déficientes : tension artérielle, mauvaise circulation du sang. Le fait d’ouvrir et fermé les mains diminue la tension artérielle et améliore la fluidité sanguine.

         

 

  GiphyMarche nordique anime 3       Tech

 

 

 

 

                    

 

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

 

Date de dernière mise à jour : vendredi, 16 août 2019