Un week-end aux Settons

Un week-end de rando très contrasté au point de vue météorologie . Un jour chaud et sec et l’autre frais et pluvieux !

1ére rando – samedi 25 juin – Une belle journée s’offrait à nous tout d’abord avec un devoir de mémoire en partant sur les traces d’un des maquis les plus célèbres du Morvan : le Maquis Bernard .

« Le Maquis Bernard fut fondé par les capitaines Louis Aubin et Joseph Pelletier en 1943 et compta jusqu’à 1200 hommes en septembre 1944. Il se situait dans la commune d’Ouroux en Morvan. Les maquisards étaient aidés par les Alliés, principalement par les Anglais qui leur parachutaient des vivres, des armes et leur envoyaient des hommes. « 

Après ce moment d’Histoire, nous avons continué notre chemin en traversant d’agréables sous bois longés de petits ruisseaux et de tapis de mousse bien moelleux. Ambiance magique et à la fois mystérieuse  et arrivée dans le milieu d’après-midi à la base Activital aux Settons . Chacun prenant possession de son logis,cabine ou tipi, avant le repas du soir bien animé ma foi, au restaurant La Pagode où nous avons retrouvé Fabrice avec joie.

2ème rando – Le tour du lac des Settons – dimanche 26 juin

Et là , c’est par un temps frais et plus qu’humide que nous avons démarré le tour du lac . En effet , la pluie s’étant invitée depuis la veille au soir et toute la nuit , celle-ci nous a laissé un court répit le temps de la rando et nous avons terminé sous une pluie battante ! Pas de chance, c’est tellement beau  sous le ciel bleu . Vu les conditions météorologiques, pas de sieste ni baignade pour clôturer ce week-end aux Settons , mais un retour rapide dans nos pénates! Img 20220625 212526

Un séjour dans les Gorges du Tarn inoubliable !

Un séjour dans les Causses inoubliable !

Après un départ matinal le vendredi 3 juin , nous arrivons à destination de notre premier départ de randonnée à Liaucous. Direction les villages troglodytiques du Causse de Sauveterre. Après une montée régulière dans les bois , nous arrivons sur le sentier horizontal menant au village d’Eglazines. Bâti contre le roc, ses maisons sont semi-troglodytiques (elles n'ont bien souvent que 3 murs adossés à la falaise). On imagine la difficulté de la vie en ce lieu ,( dans les années 60 une vieille dame a habité ce hameau) . Jolies vues sur la Vallée du Tarn , le village de Mostuéjouls, le Causse Noir , le Causse Méjean et bien sûr sur le célèbre Rocher de Capluc . Après la pause déjeuner, nous continuons jusqu’au petit village de St Marcellin, ces 2 hameaux sont bâtis à flanc de falaise. Impressionnant. Le site de St Marcellin niché dans un cirque naturel (400-900 m) au creux des impressionnantes falaises du Sauveterre, fait partie intégrante du Site classé des Gorges du Tarn inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Retour à Liaucous , certains empruntant le retour direct , d’autres remontant sur le plateau pour voir les pierres tabulaires.

Samedi 4 juin : Les Corniches de Méjean

Au départ du Rozier, au confluant du Tarn et de la Jonte , une montée plus que raide nous attendait pour arriver au célèbre Rocher de Capluc. On ne peut atteindre le sommet qu’à l’aide d’échelles mais le panorama est splendide, vue à 360°.

Nous rejoignons ensuite la corniche côté vallée du Tarn (ce qui nous permet de revoir le village d’Eglazines) et sur le plateau du Méjean le village de Cassagne où nous déjeunons .

Nous traversons la forêt pour atteindre la corniche de la Jonte. Nous sillonnons entre les ruiniformes (vase de Sèvre et vase de Chine, divers rochers percés, etc…). Descente assez raide dans une faille, au sortir de laquelle on aperçoit le rocher de Capluc si petit au loin. Retour au village du Rozier.

Dimanche 5 juin : L’esquina-d’Ase

Au départ de Vignes, (lieu de notre hébergement) à pied pour certains et pour d’autres de Maxane après une partie de parcours en voiture , nous nous rejoignons tous un peu plus loin.

Montée assez raide sur la rive gauche du Tarn pour atteindre le village de Caxe (très belles maisons caussenardes). Nous faisons le tour du Puech de la Caxe (jolies vues sur la vallée du Tarn) pour arrivée jusqu’à l’Esquina-d’Ase (vues sur les Vignes, le Point Sublime, et les gorges du Tarn).

Au retour sur Vignes, nous montons en voiture jusqu’au Point Sublime sur la rive droite.

Lundi 6 juin : Saint-Chély du Tarn et Sainte Enimie

Remontée des gorges du Tarn jusqu’à Saint Chély sur Tarn, village de la rive droite, jolies maisons, l’église du Cénaret logé dans une infractuosité du rocher et les deux résurgences .

Cheminement jusqu’à Sainte Enimie et pour certains, l’ascension jusqu’à l’Hermitage.

Pique-nique sur les bords du Tarn et l’heure du retour sonnant, nous nous quittons, tous enchantés de notre séjour dans une magnifique région .

 

Un grand merci à Maurice, Bernard et Jean-Jacques pour l’organisation de ce séjour et plus particulièrement Jean-Jacques , le spécialiste des Causses, pour nous les avoir faits découvrir avec ses paysages de toute beauté et ses points de vue à couper le souffle ! Vivement le prochain séjour !Panneau les gorges du tarn

Date de dernière mise à jour : dimanche, 26 juin 2022